Identification



Werewolf/Ozone the Apocalypse
Écrit par VobE   
05 / 06 / 2005
Loup-Garou l'Apocalypse : Chronique du dernier carré par Lone

22h50 Deo : "Par contre, courir dans la ville en pleine neige je peut !"

03h20 MJ : "Ce restoroute semble être un prédateur, en quête d'estomacs fragiles"
Rasputch : "Au secours ! Un resthéomorphe !"

5h20 MJ : "Tout le monde se bouche les yeux"

Autre-Chose l'Apocalypse : Chronique apocalyptique par Ozone

16h25 Rasputch : "On connais le truc, on a 30 minute pour être prêts mais on va encore mettre 2 heures"

17h40 Sundance : "Traverser l'Atlantique en hélicoptère ? Rien de plus simple : on décolle et on attend que la Terre tourne !"

19h00 MJ : "De la verdure coule le long du cratere..."
Rasputch : "C'est verdoyant, ou verdâtroyant ?"

19h15 MJ : "Vous allez devoir dormir a deux dans le même lit... qui s'y colle ?"

19h45 Lone : "Attends, tu me dis que j'arrive a défoncer un mur de béton à mains nues !?"
Rasputch : "Un mur de béton ? Dans un Formule 1 !?"

21h00 Les personnages, en mission spéciale dans un blindé, passent devant un barrage militaire.
Ozone
:"Papiers et permis de conduire SVP !"

22h00 Lone : "Je vais essayer d'approcher un animal qui ne se laisse pas approcher habituellement, mais aps un oiseau, ils ont des réactions scriptées..."

23h20 Rasputch : "Des qu'on peut on va aller se bourrer dans un petit coin tranquille"

23h25 MJ : "J'ai recu une plainte du capitaine du Formule 1"
Elue à l'unanimité quote d'or du weekend

23h30 Lone : " Comment je me sens au réveil ?"
MJ : "Tu te sens poilu !"

23h35 MJ : "Le soleil se pointe le bout de son rayon"

14h40 Lone : "Je vais DCC mon rapport au général"
Rasputch : "Rendez-vous sur #fin_du_monde"

14h45 Sundance : "Le problème des militaires françcais c'est qu'ils sont plus français que militaires"

15h55 Rasputch : "Bonjour, ici le Fort Mulin, on cherche a contacter le Camp Panile"

16h35 Deoloup fait un jet d'attaque
Rasputch
: "Oh la brouette !!"
Deo : "Mais non, regarde y'a que 5 succès."

16h50 Deo : "J'ai un grand sourire plein de griffes."